mardi 10 novembre 2015

1 couleur ; bleu

Nous revoilà toujours piaffants et enfin conquis ! Ça y est nous avons rencontré Julien et Benjamin, les journalistes de France Bleu !

Ça ne rigole pas chez eux, ou presque.. Dès 9h du matin en projection jusque midi, et dans l'après-midi à l'antenne ! On commence par préciser que nos questions seront un peu bateau, sans doute pas à la hauteur des leurs. Benjamin répond qu'il est très marin !
Plutôt drôles ces deux là, où alors fatigués comme nous le confirme Julien : "Je suis vieux et pas chez moi, je suis assez crevé et ça m'angoisse.." Passons aux choses sérieuses, comment en sont-ils arrivé là?
Benjamin à fait trois ans d'études en droit et est aujourd'hui journaliste de rédaction titulaire, ce qu'il voulait depuis son plus jeune âge. Julien, lui, n'a pas du tout poursuivi d'études dans l'objectif d'être journaliste, mais plutôt dans celui d'être réalisateur, il n'a pas réussi mais aujourd'hui il fréquente ceux qui y sont arrivés, il est actuellement journaliste remplaçant.
Leur objectif principal est de passer un bon moment, et de rendre joyeux notre monde qui aujourd'hui ne l'est pas forcément. Ils aiment regarder des films et vont en voir le plus possible dans la matinée pour en discuter dans leur émission et pendant les "micros-trottoirs" (interview des passants dans la rue). Le tout dans une ambiance détendue. Ils ne pensent pas parler uniquement des films du festival, mais davantage des acteurs ou réalisateurs afin de ne pas écarter les gens qui n'ont pas vu les films ou ne les verront pas.
Selon eux, être à l'antenne est le plus intéressant dans leur métier, car c'est la finalisation de tout leur travail, et ils aiment l’interaction avec le public. Leurs plus beaux souvenirs restent le contact et les rencontres autant d'artistes que d'anonymes. Ils ont le sentiment de réinventer leur métier grâce aux nouvelles technologies et à leur humour.
Ce fut une super rencontre, de deux personnes attentives et ouvertes, qui n'ont pas hésité à nous donner quelques conseils pour réussir notre blog cette semaine.


Charlotte Moreaux et Léo El Ayadi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire