vendredi 16 novembre 2018

Avec les pros !

Après des heures et des heures et des heures d'attente et de magouille, nous avons enfin pu avoir des informations intéressantes sur le film Amanda. Nous n'avons pas obtenu d'interview personnelle, mais par chance une invitation à la rencontre presse du film avec Vincent Lacoste et Mikhaël Hers. Malheureusement, nous n'avons pas pu poser nos questions, étant donné que nous étions sans cesse coupés par les journalistes. Mais, pas d'inquiétude ! Nous avons quand même les réponses aux questions posées par les personnes présentes, et donc de quoi écrire un petit article.


Vincent Lacoste nous a appris que sa réaction suite à l'attentat dans le film est exactement la même que celle qu'il a eu en réalité car il n'a pas été touché personnellement. Il était dans un bar non loin à ce moment là. Il a été pris de panique et est vite rentré chez lui comme tout ceux de son quartier.

On apprend également que la petite Isaure (Amanda dans le film) a énormément aidé Vincent à tourner son rôle. En effet, l'acteur a dit avoir eu l'impression de tourner avec une "vraie et très bonne actrice" qui a très bien joué et qui avait d'après Mikhaël "complètement compris l'enjeu du film".

Mikhaël nous a bien dit que le film était en partie fait pour montrer l'image du Paris d'aujourd'hui ainsi que pour lui rappeler son enfance. Effectivement, le réalisateur a grandi tout près de l'appartement de Sandrine (la sœur de David).

Un heureux hasard, l'origine étymologique du prénom Amanda est latine, ce prénom signifie "celle qui doit être aimée".

Pour finir, ce film est un parfait équilibre entre drame et réconciliation puisque malgré la mort tragique de Sandrine et un deuil très difficile à accepter qui entraîne beaucoup de responsabilités, le film reste fluide et on retient principalement les sourires et les bons moments. 


COTTAZ Loïs, GAVARD Louane

Aucun commentaire:

Publier un commentaire