vendredi 15 novembre 2019

Les illuminés

 Au programme, hier, Les Éblouis.
Affiche officielle du film
  C'est un film traitant d'un sujet dit "tabou" : l'évolution psychologique des personnes qui entrent dans des sectes.
  Une famille de six personnes : une mère fragile et en dépression, un père "lâche" qui ne s'oppose jamais à sa femme et leurs quatre enfants subissant leur choix de vie.
Camille, la grande sœur, et son petit frère de 8 ans ne croient pas en Dieu mais Benjamin, le cadet, se laisse emporter par les croyances de ses parents.
Petit à petit, le "berger" (le chef de la secte) les coupe de leur famille et de la société : il oblige Camille à arrêter le cirque, sa passion. De plus, le seul lien qui lui reste avec le monde extérieur est le collège, où ses amies découvrent la conversion de ses parents et se moquent d'elle.
  Alors que ses parents sont en retraite religieuse, Camille se retrouve seule avec ses frères et sœurs. Elle les emmène au restaurant, où Benjamin insiste pour prier. En réaction à l'autoritarisme, l'héroïne vole l'argent de la communauté pour pouvoir payer à sa fratrie de nouveaux vêtements. Confondue, Camille doit demander LE pardon pour son acte mais elle refuse, ce qui lui vaut d'être enfermée seule dans une chambre, punie : elle tombe malade à cause du jeûne imposé.
  Elle finit par se résoudre à se repentir lors d'une cérémonie d'exorcisme et découvre quelques instants plus tard l'abus que subit Benjamin, qui ne parlait plus, dans la salle de prières. Elle tente alors de prévenir sa mère mais cette dernière refuse de l'écouter : "tu es possédée par le diable" lui réplique-t-elle. A la suite de cette scène, elle s'enfuit chez Boris (son seul allié en dehors de la communauté), qui l'a soutenue dans cette épreuve. Elle part, traumatisée, au commissariat, pour dénoncer les sévices sexuels subis par son jeune frère. Scène déroutante et touchante qui en a fait pleurer plus d'un.
  Grâce à son acte courageux, la protagoniste sauve ses frères et sœurs et les autres membres de la "communauté de la colombe"...

  Pour retrouver l'article qui traite l'interview de Camille Cottin après la projection, voir "Radio Days III"
  Pour retrouver l'article concernant les avis du public, voir "Les spectateurs, éblouis ?"

Léa Couderc et Maëlis Colombel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire