jeudi 14 novembre 2019

La fine équipe

Que se cache-t-il vraiment derrière l'organisation des petites séquences ?
Nous allons tout vous dire à ce sujet !

Nous avons rencontré Jordan Blaya (étudiant en Histoire) et Florent Brousse (professeur au Lycée Pré de Cordy) qui sont là pour le bon fonctionnement des petites séquences.

Il y a maintenant quelques années que Jordan Blaya a rejoint par hasard l'aventure des petites séquences afin de soutenir le projet. D'après lui, c'est une expérience positive et unique : les festivaliers tournent dans dix lieux différents dans la même ville ! 
Cet évènement très attendu des festivaliers ne serait pas aussi remarqué et remarquable sans l'intervention de Florent Brousse qui s'occupe de pourvoir aux besoins matériels urgents pour le tournage (vieillard - oui, oui, un vieillard ! - , tente, tuyaux d'arrosage...). En amont, c'est lui aussi qui reçoit les scénarii et les envoie aux différents réalisateurs qu encadrent les tournages.


Jordan Blaya (à gauche) qui répond à un étudiant  

 
Malheureusement, Jack Colas, fondateur des petites séquences et pilier du festival, était si bien caché que nous n'avons pas pu échanger ne serait-ce que quelques mots avec lui.


Jules Ripoll Dausa
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire